6 réalités de la vente sans courtier immobilier?

Vendre avec ou sans courtier immobilier, les expériences sont aux antipodes. Certains vous diront avoir vendu sans problème par eux-mêmes, d’autres vous diront avoir vécu des histoires d’horreur interminables.

6_realites_de_la_vente_sans_courtier_immobilier_3d522f9b1d.jpeg

Voici quelques conseils pour prendre une décision éclairée.

1. Préparer le processus de vente, pas si simple qu’on le croit

L’image d’une transaction de vente de sa propriété sans commission peut sembler avantageuse pour un vendeur mais plusieurs n’ont aucune idée de ce qui les attend. Que vous soyez vendeurs ou acheteurs, d’importantes vérifications diligentes doivent être accomplies, et ce dans un ordre précis, dans le but de vous protéger. Vous devez tenir compte que ni l’acquéreur ni le vendeur ne sont des professionnels de l’immobilier.

Dépendamment de la propriété, il y a de 5 à 7 différents documents à fournir, tous avec des spécifications très précises en termes d’information, et ce dans des délais préétablis.

Il est fort probable que des éléments soient oubliés à travers tout le processus résultant en erreurs pouvant devenir très onéreuses. Les milliers de dossiers soumis à la cour supérieure en témoignent. Vous pouvez effectuer la recherche par vous-même sur Soquij et lire la jurisprudence gratuite.

2. Gérer les imprévus, ça prend de l’expérience

‘’Oui, c’est facile de vendre sa maison soi-même quand l’acheteur se manifeste rapidement et qu’il n’y a pas de problème. Mais les transactions où les choses se passe de cette façon, c’est rare” déclare Robert Nadeau ancien président et chef de la direction de l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ)

Tout se passe bien dans une transaction jusqu’à ce qu’un imprévu surgisse, et c’est plus fréquent que vous le croyez.

  • Un parti se rétracte et ne se présente pas au notaire
  • Décès et une succession qui se rétracte
  • Vente impraticable le jour du notaire par manque de vérifications diligentes
  • Erreur ou incompréhension du certificat de localisation ou du registre foncier
  • Financement non-reçu
  • Clauses légales incomplètes ou mal rédigées
  • Vices cachés, poursuites
  • Fraude et omission de vérification d’identité
  • etc…

On vit ces histoires au quotidien lorsqu’on est courtier, mais pour un vendeur non expérimenté ça peut facilement tourner au drame.

La loi du courtage immobilier est catégorique; elle dicte aux courtiers immobiliers des règlements qui font blêmir de nombreux ordres professionnels dans l’unique objectif de protéger le client. Leurs obligations, leurs documents légaux, leur expérience des 1001 situations, leurs assurances professionnelles sont des gages de votre sécurité et de votre protection.

3. Est-ce que sauver la commission en vaut vraiment la peine?

On ne se le cache pas, une seule vraie raison existe pour motiver un vendeur à agir seul; épargner la commission.

Dans un marché de surchauffe immobilière, il est possible qu’un acheteur désespéré soit prêt à enchérir au même prix sur une propriété vendu en direct qu’avec un courtier mais dans un marché régulier, cela est rarement le cas.

Quel acquéreur a avantage à se représenter seul et prendre des risques inutiles sans obtenir un avantage financier considérable?

Vous comprenez maintenant qu’acheteurs et vendeurs cherchent tous les deux à gagner cette commission. Mais comment pouvez-vous mesurer ce calcul et quel est le véritable gain à se représenter seul?

4. Un processus long, ardu et pratiquement à temps plein

C’est répandu, plusieurs acheteurs décident d’entamer le processus par eux-même puis se découragent et confient le mandat à un courtier. C’est la raison pour laquelle on retrouve simultanément de nombreuses propriétés sur des plates-formes de ventes individuelles et sur Centris.

Ces vendeurs vous diront qu’ils doivent être constamment disponibles pour répondre aux clients, effectuer les visites où il est fréquent que les gens ne se présentent pas, répondre aux questions et négocier seul avec des gens éternellement indécis. Cela n’est pas pour tous. Vous devez faire preuve de patience.

En outre, sans intermédiaire, les relations acheteurs-vendeurs se détériorent fréquemment durant le processus et n’aboutissent jamais.

5. La négociation objective est la clé

Vous pouvez être compétent, avoir de nombreuses connaissances immobilières, mais êtes-vous la meilleure personne pour négocier de manière objective et optimale pour vous-même?

Comment pouvez-vous rappeler un acheteur à plusieurs reprises sans avoir l’air désespéré? Le travail du courtier est de vous amener le meilleur acheteur, au meilleur prix. Par ailleurs, de nombreux courtiers utilisent fréquemment les services d’un collègue lors de la vente de leur propriété, conscient qu’ils obtiendront davantage.

6. Prévoir et gérer les risques

En tant que courtier, il m’est difficile de recommander de vendre en solo. Néanmoins, si vous prévoyez vendre par vous-même, voici quelques questions pour vous préparer aux risques inhérents :

  • Avez-vous les connaissances requises pour rédiger les contrats de ventes et vous protéger de poursuites éventuelles?
  • Comment allez-vous assigner le prix de vente de façon optimale sachant qu’un acheteur s’attend à payer moins sans un courtier?
  • Avez-vous le temps requis pour faire visiter à des heures flexibles durant la journée? Nombreux clients désirent visiter à la lumière du jour.
  • Comment ferez-vous le suivi auprès des clients potentiels sans avoir l’air désespéré?
  • Comment allez-vous qualifier les acheteurs potentiels et vous assurer que ceux qui pénètrent dans votre demeure soient sérieux, qualifiés financièrement et sécuritaires?
  • Comment pouvez-vous établir un climat de confiance?

Au final, cela revient à se demander si le temps et l’énergie mis à la vente par soi-même en valent réellement la peine. Il est toujours préférable lorsqu’il s’agit d’enjeux financiers aussi grands d’effectuer une démarche prudente en s’adjoignant des professionnels compétents qui sauront vous accompagner adéquatement dans votre transaction.

Vous aimerez aussi...

Découvrez d'autres articles spécialement sélectionnés pour vous.

Encore plus d'articles
Décor de fond

Recevez notre infolettre

Ne manquez pas nos meilleurs articles, concours et offres exclusives. Une fois par semaine!

Personne 1Personne 2Personne 3Personne 4Personne 5Personne 6Personne 7

Plus de 10 000 Québecois l'ont fait

Nous ne partagerons jamais votre courriel.